Oktoberfest

Oktoberfest

La fête de la bière la plus importante au monde, symbole de Munich, d'appréciations de bières bavaroises traditionnelles, de coutumes, de costumes traditionnels comme les Dirndl et les Lederhosen; il est impossible de résumer l'Oktoberfest en quelques mots, quand à elle seule, elle comprend plus de 200 ans de traditions brassicoles et bavaroises, et qu'à elle seule elle incarne le mode de vie de l'Allemagne et de sa Gemutlichkeit.

 

                        Les origines de l'Oktoberfest

Il faut remonter aux noces de Louis 1er de Bavière avec Therese de Saxe-Hildburghausen pour voir naitre l'Oktoberfest tel qu'on la connait aujourd'hui.

Pour les noces, une course hippique avait été organisée en plein centre de Munich, ordonnée par le roi Maximilien 1er, sur une pelouse renomée bientôt en l'honneur de Thérèse de Saxe-Hildburghausen en Theresenwiese (la pelouse de Therese).

Et c'est le succès de cette fête de la bière bavaroise qui a lancé cette mode, bientôt Munich est devenue l'organisatrice de la fête.

 

Cependant, les fêtes de la bière étaient déjà monnaie courante en Allemagne.

Car pendant les mois des saisons chaudes, de Georgi (23 avril) à Michaelis (29 septembre), le brassage était généralement interdit, d'une part en raison du risque élevé d'incendie dans les malteries et, d'autre part, pour éviter de «faire tourner» la bière, par manque de refroidissement.

Afin de prolonger la durée de conservation de la bière des dernières bières brassées, qui seraient consommées pendant l'été, elles étaient généralement brassée un peu plus forte au mois de mars - d'où le nom de «Märzenbier».

Ces Märzenbier buvait-on alors dans les Krug, ces choppes en céramiques de 1L qui permettent de garder la bière au frais plus longtemps.

Et ce sont ces bières que l'on retrouve pendant les fêtes de la bière de l'époque et l'Oktoberfest, il fallait destocker les bières brassées en mars avant le commencement de la nouvelle saison de brassage en octobre.

Vu que la densité primitive de moût est plus élevée, la bière prend un goût de malt légérement houblonné et une teinte ambrée.

Comme par exemple, la bière Paulaner Oktoberfest qui est brassée spécialement pour l'Oktoberfest et qui n'est disponible qu'entre juillet et octobre de chaque année.

 

Depuis que la ville de Munich perpétue la tradition de l'Oktoberfest, la Wies'n (La Theresenwiese) comme l’appelle les Bavarois, s'est vue être aménagée au fil des ans.

Bientôt des tentes apparaissent, des 6 brasseries principales de Munich, puis des attractions et des rôtisseurs, la fête devient le symbole de l'unité de la Bavière et de son savoir-faire.

Paulaner fait partie, avec Spaten, Augustiner, Hacker-Pschorr, Hofbräu et Löwenbräu, des 6 brasseurs officiels de la fête de la bière de Munich : l'Oktoberfest, qui ont chacune une grande tente dans laquelle elles servent leurs bières, et en général un Biergarten.

 

                        Paulaner

            Brassée à l'origine en 1634 au Monastère de Paulaner, c'est le moine Frère Bamabas qui mît au point la Salavator, qui est devenue très populaire. La brasserie située sur le Nockenberg célèbre l'Oktoberfest chaque année. Les participants peuvent trouver la bière dans les tentes Käfer-Zelt, Armbrustschützen-Zelt et Winzerer Fähndle. La bière est caractérisée par un poucentage d'alcool de 5,9% et elle possède un parfum crémeux, avec un bel équilibre entre les arômes de malt et de houblon.

            La tente Paulaner, Paulanerzelt (depuis 2010) ou WinzererFähndl (avant 2010):

Le Paulaner Festzelt d'aujourd'hui est situé au pied de Bavaria (la statue allégorie de la Bavière) et à proximité immédiate de l'Oiden Wiesn et donc du festival agricole central de Bavière (ZLF). C'est l'un des endroits les plus populaires de la Wiesn. La tente familiale est considérée comme un lieu de rencontre pour les jeunes et les moins jeunes, les habitués, les célébrités et les invités du monde entier.
Le "château" construit en bois et en feutre de toiture et la tour de 26 mètres de haut fait référence aux traditions de la société des arbalétriers et des Landsknechts. Le château angulaire avec sa peinture en pierre réaliste était entouré d'une forêt artificielle décorée sur la façade et à l'intérieur de drapeaux aux effigies de Landsknecht et de cibles de tireurs.
Les coûts d'entretien, de montage et de démontage de la construction en bois étant très élevés, la construction élaborée du château a été remplacée en 1905 par une tente semi-circulaire. L'apparence de château de l'ancien bâtiment a été remplacée par un aspect plus festif, avec un aménagement convivial et ouvert, bien que les références à la société de tir soient désormais presque totalement absentes.
En 1926, la guilde des arbalétriers "Winzerer Fähndl" a quitté la tente, mais le nom de la tente est resté.
Au début des années 50, après la pause de l'Oktoberfest (la 2nde guerre mondiale), une nouvelle construction de tente classique a suivi. La façade de style ferme alpine avec la représentation peinte d'un Landsknecht agitant un drapeau rappelle l'histoire de la guilde des arbalétriers et la première construction en 1895.

C'est également à cette époque que la célèbre chope de bière a été placée sur la tour : le Wiesnwirt (tenancier de la tente) de l'époque, Willi Kreitmair, a fait flotter un ballon de chope de bière rempli d'hélium devant la tente du festival.

Un an plus tard, la tour actuelle a été construite avec le Keferloher rotatif au sommet. D'une capacité théorique d'environ 42 300 litres, il tourne majestueusement au-dessus du Biergarten Paulaner.
En 2010, pour le 200e anniversaire de l'Oktoberfest, la tente a été entièrement rénovée et repensée. La construction a notamment été remplacée par un toit autoportant et se passe depuis lors de poutres porteuses. En 2018, la brasserie Paulaner a décidé de renommer le Winzerer Fähndl en Paulaner Festzelt pour éviter toute confusion avec l'Armbrustschützenzelt (la tente des arbaletriers), où se passent maintenant les concours de tirs à l'arbalète.

 

                        Augustiner

Augustiner est la brasserie la plus ancienne de Munich, fondée en 1328 et gérée par des moines Augustins. Après plusieurs déménagements, elle fût définitivement installée à Hansberger Straße.

L'Augustiner Festhalle est l'une des tentes préférées de l'Oktoberfest de Munich en raison de son atmosphère chaleureuse et bavaroise.
Non seulement la brasserie Augustiner est la plus ancienne de Munich (fondée en 1328) mais aussi la dernière à utiliser des tonneaux à l’Oktoberfest. C'est sûrement pourquoi sa tente a l'apparence la plus traditionnelle. L’apparence actuelle date de 1926.

L’ambiance ici est plus authentique qu’ailleurs avec de la musique traditionnelle presque toute la journée et un public qui ne peut accéder aux bancs que seulement beaucoup plus tard que dans les autres tentes.


Le fondateur de la tente, Georg Lang, est surtout connu en tant qu'«aubergiste crocodile de Nuremberg", car en 1898, il a contourné trois conditions d'admission à la Wiesn : il n'était pas originaire de Munich, il ne gérait pas son propre bar lors de l'Oktoberfest et il a construit une tente beaucoup trop grande sur l'emplacement de cinq anciennes échoppes d'aubergistes. En 1902, il a été le premier propriétaire de la Wiesn à engager son propre orchestre. Le groupe était censé augmenter la consommation de bière avec de la musique d'ambiance et des toasts. Et c'est ainsi que la célèbre atmosphère de la Wiesn a été inventée !

Les Festwirte (les gérants des tentes des bières sur la Wiesn'n) se réjouissent de la présence de nombreuses personnes et de nombreux Munichois. La bière Augustiner, très agréable à boire, fait le reste : ici, l'atmosphère est souvent déjà bouillante dans l'après-midi ! En semaine, en général, l'atmosphère est plus détendue, et de nombreuses familles profitent de l'Oktoberfest le midi avec

leurs enfants autour d'un poulet et de Spezi (un mélange de coca et de soda à l'orange).

La tente Augustiner est approvisionnée par sa propre boucherie, Gut Granerhof près de Peißenberg, qui fournit également les restaurants Augustiner de la ville. On y mange de la viande provenant d'animaux dont l'élevage est adapté à leur espèce. Tous les plats sont élaborés à partir de produits régionaux. Il y a également quelque chose au menu pour les végétariens : champignons à la crème, galettes de légumes ou boulettes de pâtes aux épinards et aux pommes de terre. L'Augustinerzelt propose également un menu pour enfants et des plats du jour abordables.

La tour Augustiner est de retour depuis 2010, haute de 30 mètres, elle existait de 1926 jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Et, illuminée de manière festive le soir, elle ne se contente pas d'indiquer aux visiteurs le chemin vers la tente, mais a également une utilité pratique : Les fûts en bois de 200 litres (les "Hirschen") contenant la bière sont stockés au premier étage, descendus par un ascenseur et ensuite roulés jusqu'à la tente numéro 6 pour la mise en perce et le service.

 

Pour profiter de la bière Augustiner Oktoberfest, il faudra aller dans les grandes tentes Fischer-Vroni et Augustiner-Festzelt. La bière est un excellent compromis d'amertume et de douceur et elle titre 6,2% d'alcool.

 

                        Hacker-Pschorr

 

La brasserie Hacker-Pschorr, fondée en 1417, est devenue la brasserie principale de Munich au cours du 18ème siècle.

 

La construction de la Hacker Zelt prend environ 10 semaines et le temps de démontage est de 5 semaines supplémentaires. Pendant cette période, 150 artisans et ouvriers sont employés.
La Festhalle mesure dispose de 6 950 places sous le chapiteau et de 2 430 places dans le biergarten.

 

Le sentiment paradisiaque de l'Oktoberfest ne se trouve pas seulement dans la bière, la tente est conçue de manière élaborée pour ressembler aux cieux de Bavière. La "Hacker" est généralement l'une des premières tentes à être fermée.

Les poutres massives en bois de la construction du toit du "Hacker Festzelt" sont ingénieusement habillées de tissu bleu clair. Contrairement à d'autres tentes, où les panneaux de tissu absorbent une grande partie de la lumière, ici, vous avez vraiment l'impression d'être assis sous un ciel bleu ouvert avec des nuages blancs et molletonnés. Cette atmosphère particulière est unique en son genre - c'est probablement la raison pour laquelle la "Hacker" est généralement déjà bondée en début d'après-midi.

La Hacker Festzelt a été repensée entièrement en 2016. Elle a reçu une nouvelle peinture de Rudi Reinstadler, qui montre de nombreuses scènes connues de la vie munichoise, comme un pique-nique sur l'Isar, la vague d'Eisbach avec ses surfeurs ou une scène de tournage des 'Histoires de Munich' de Helmut Dietl, tiré de l'épisode «Der lange Weg nach Sacramento» devant le Siegestor (l'Arc de Triomphe munichois).

 

Le podium musical tournant avec la couronne Schäffler au milieu de la tente est resté. De même que le fameux ciel, de sorte que l'on se sent vraiment au paradis sous les "cieux de Bavière". Le toit en appentis est doté de poutres de ventilation qui peuvent être ouvertes à tout moment pour laisser entrer de l'air frais.

La tente Hacker est l'une des salles les plus populaires de l'Oktoberfest sur la Wiesn, simplement parce qu'elle est belle, lumineuse et conviviale, presque comme un grand Biergarten un jour d'été à Munich mais à l'intérieur. Le public est mixte ; de jeunes à moins jeunes, et chacun se sent comme chez soi même si ça ne dure que 2 semaines.

Un moment fort à vivre dans la Hackerzelt, le "grand final" du dernier dimanche de l'Oktoberfest, où le magnifique paysage intérieur est illuminé par des milliers de bougies sur un accompagnement musical presque contemplatif.

Non seulement l'aspect, mais aussi l'atmosphère sont comme les cieux, paisibles et beaux. "Die Kirchdorfer" et les "Cagey Strings", donnent toujours une bonne ambiance. Et le dernier dimanche de l'Oktoberfest, la musique redevient un peu romantique et mélancolique lors du grand final.

Sur le menu de la tente, on peut lire: «Le bœuf et le veau que nous découpons nous-mêmes proviennent de la région de Munich. La choucroute, le chou rouge, les pommes de terre et les légumes sont fournis par la famille Kraus d'Ismaning. Vous verrez à quel point la qualité et les produits régionaux sont importants pour nous». En plus des classiques comme le poulet rôti et le jarret de porc, les entrées comprennent du tartare et, pour les végétariens, des knödels à la ricotta et aux épinards.

On retrouve la bière Hacker-Pschorr sous les tentes Bräu-Rosl et Hacker-Zelt. La bière brune est la plus sombre de la Wiesn, de couleur bronze avec un pourcentage de 5,8% en alcool.

 

                        Hofbräu

La brasserie Hofbräu fut fondée en 1589 par Wilhelm V. La bière est proposée à la célèbre Hofbräuhaus et à la Hofbräukeller. Après plusieurs déménagements, la brasserie s'est installée à Munich-Riem et s'y trouve toujours aujorud'hui. A l'Oktoberfest, les visiteurs peuvent trouver cette bière sous la tente Hofbräu. Avec 6,3% d'alcool et son arôme de citron infusé et malté qui lui donne son amertume.

 

            La tente Höfbrau est la deuxième plus grande de l'Oktoberfest. Avec au total 9992 places assises, cependant c'est aussi la seule tente où il est possible de rester debout devant la scène. Elle existe depuis 1955 mais la décoration de la tente comme on la connaît aujourd'hui n'existe que depuis 1972.


Le bâtiment le plus récent de la brasserie HB, le hall de la Hofbräuhaus de 1972, se réfère  à l'architecture rurale du sud de l'Allemagne par sa forme et ses diverses citations. Toutefois, il ne met plus l'accent sur l'entrée, comme c'était le cas dans les anciennes salles des fêtes, mais dissimule les portes vitrées sous la galerie fleurie qui s'étend sur toute la largeur. Le sigle de la brasserie est placé devant la façade vitrée au-dessus de la galerie.
De 1980 à 2011, Günter Steinberg, qui était à l'origine un commerçant, arrivé dans le monde de la restauration grâce à son mariage avec Margot Jahn, la fille du patron de Wienerwald, était le propriétaire de la tente Hofbräu. Il dirigeait la Wienerwald-Hendlbraterei lors de l'Oktoberfest depuis 1970. En 1984, Günther Steinberg a été le premier hôte de Wiesn à avoir installé son propre bar où les clients qui s'étaient vus donner une Mass mal remplie pouvait demander un ajustement du niveau de bière.

Dans le champ de tension entre tradition et modernité, architecture réelle et paysage, beauté et originalité, publicité, commerce et convivialité, représentation et plaisir, pouvoir économique et idylle, qui a également déterminé de différentes manières tous les autres débits de boissons, châteaux de bière et chapiteaux de brasseries depuis 1810, la construction de la Hofbräuhalle occupe une position tout à fait caractéristique de la situation des années 1970. À l'époque, le chapiteau Hofbräu a suscité des discussions passionnées sur les questions de goût en matière de conception de chapiteaux. Vous rencontrerez plus de visiteurs étrangers dans la tente Hofbräu que dans toute autre tente de festival. L'image de la Hofbräuhaus de Munich en tant qu'incarnation de la convivialité bavaroise et condition indispensable du mode de vie bavarois, notamment aux États-Unis, peut expliquer le grand nombre de visiteurs américains et australiens au chapiteau HB.

Depuis 2011, la tente du festival Hofbräu est gérée par la nouvelle génération. Friedrich Steinberg et sa sœur Silja Schrank-Steinberg tiennent les rênes et, avec le soutien actif de leurs parents, s'occupent des invités de Munich et du monde entier.

 

                        Löwenbräu

La brasserie Löwenbräu fut fondée au 15ème siècle et elle s'est agrandie pour devenir la plus grande brasserie de Munich au cours du 19ème siècle. Elle est située à Nymphenburger Straße, près de la Löwnbräukeller fondée en 1883. A l'Oktoberfest, les visiteurs peuvent déguster la bière sous la tente Löwenbräu, facile à reconnaitre avec son lion surdimensionné à l'entrée. La bière possède un pourcentage en alcool de 6,1% et elle renommée pour son arôme corsé à base de houblon, et qui donne l'impression d'être presque crémeuse.

 

Il est difficile de rater cette tente, que ce soit visuellement ou acoustiquement, grâce à son impressionnant lion de quatre mètres et demi qui surveille l'entrée depuis 1949 et qui rugit "Lööwenbräu" à chaque minute. Les enfants en particulier, qui apprécient les tentes plutôt de l'extérieur, adorent le lion et ont un peu peur de lui. Le Löwenbräu-Festzelt, avec sa tour de 37 mètres de haut, est également un véritable pôle d'attraction. Comme la mascotte et la tente bleue et blanche, les supporters et les joueurs du club de football TSV 1860 München sont des habitués du Löwenbräu-Festzelt - lion un jour, lion toujours !

La tente Löwenbräu a été représentée à l'Oktoberfest pour la première fois en 1910. L'hôte de la tente Löwenbräu est Stephanie Spendler, qui a repris la succession de son père, le vétéran de la Wiesn, Ludwig "Wiggerl" Hagn.

Aujourd'hui, environ 8 500 personnes se retrouvent sous la tente et dans le biergarten de Löwenbräu. De par sa nature même, le lion a toujours été la raison de venir dans cette tente pour les supporters du TSV 1860 München. Cette tente offre le plus grand mélange de nationalités, avec la tente Hofbräu. Du groupe de touristes italiens au grand voyageur australien, tout le monde est représenté ici. Et comme la plupart des touristes ne sont pas aussi expérimentés que les "Wiesngänger" locaux, les choses commencent ici beaucoup plus tôt que dans les autres tentes.

 

L'ambiance dans la Löwenbräu-Festhalle monte lorsque le groupe "Die Heldensteiner", sous la direction de Günter Pilzweger fait se lever de leurs bancs les visiteurs, des fois, de façon un peu forcée. Bien entendu, les musiciens ont aussi tous les classiques de la Wiesn à leur répertoire : de "Fürstenfeld" à "Skandal im Sperrbezirk", tous les tubes de la Wiesn sont représentés pour faire danser les invités. La reprise maison du classique des Beatles "Hey Jude" est légendaire et constitue l'un des meilleurs spectacles musicaux de l'Oktoberfest.

 

Le menu de la tente Löwenbräu offre tout ce que les visiteurs recherchent de traditionnel: du canard de Basse-Bavière accompagné de knödels, aux saucisses de porc avec choucroute. Ici, la cuisine d'antan est maintenue avec le bouillon de bœuf, la poitrine de veau et la saucisse de ris de veau. Mais les végétariens peuvent aussi en avoir pour leur argent avec les nouilles aux cèpes de Carinthie. Une spécialité est le "Bratreindl" pour deux personnes : une rôtissoire combinant tous les délices, du jarret de porc au canard, en passant par le cochon de lait. Le boucher fournisseur, Markus Bauch, est une institution de Munich.

 

Dans le Löwenbräu-Festzelt, une grande importance est également accordée à la protection de l'environnement. La vaisselle jetable n'est pas utilisée du tout et le système de recyclage de l'eau de la tente permet de recycler l'eau du lave-vaisselle pour les toilettes. Les coûts de l'eau ainsi économisés sont reversés ! Les 16 000 ampoules du "ciel de la tente" ont déjà été converties en LED en 2011. Cet engagement a été récompensé à plusieurs reprises par la médaille d'or de l'État de Bavière pour la protection de l'environnement.

 

Les clients apprécient particulièrement le caractère familial de la tente Löwenbräu. «Chaque année, la Wiesn est comme une gigantesque fête de famille ou une grande réunion de classe». Au fil des années, un public d'invités réguliers et un personnel régulier se sont constitués. Sur les 200 serveurs et serveuses, plus de la moitié sont là depuis plus de 20 ans, et certains des invités sont déjà de la deuxième et troisième génération.

 

Même le groupe maison "Die Heldensteiner" joue au Löwenbräuzelt depuis 1996.

 

                        Spaten, la tente Schottenhammel

Avant que la brasserie Spaten, fondée en 1397, ne déménage vers son emplacement actuel à Marsstraße, elle fut située dans la vieille ville de Munich. Son logo est une bêche qui porte les initiales du propriétaire, Gabriel Sedelmayr. A la Wies'n, la bière Spaten, de couleur jaune vif, titrant 7% d'alcool et avec des parfums dominants de malt, est servie sous les tentes Schottenhamel, Ochsenbraterei et Marstall.

            La Schottenhammel, sûrement la tente la plus importante de toute l'Oktoberfest, car c'est ici que l'Oktoberfest commence officiellement chaque année avec la mise en perce du premier baril de bière par le maire de Munich. À midi pile, le premier jour de l'Oktoberfest, le maire de Munich ouvre le premier tonneau de bière avec un marteau en bois et le moins de coups possible et prononce «Ozapft is» (du bavarois pour «angezapft ist - est percé»), qui indique l'autorisation pour les autres tentes de commencer à servir.

Ce sont d'ailleurs les douze coups tirés depuis les gradins de la statue Bavaria qui signalent le début des festivités.

Cette tente qui est la plus ancienne et la plus traditionnelle des tentes de la Wies'n, est fondée par le charpentier du Haut-Palatinat Michael Schottenhamel (1838 - 1912), l'année même où celui-ci, nouvellement marié à la fille d'un aubergiste de Munich, reprend également l'auberge "Zu den Drei Mohren" dans la Luitpoldstraße. En septembre 1867, il reçoit également l'autorisation du magistrat pour son "Bretterbude". Il peut accueillir 50 personnes.

Et c'est pendant la vague de chaleur de l'été 1872, que l'incroyable se produit, la bière blonde et la bière d'été réservées à la Wiesn sont épuisées prématurément et Michael Ier apporte une nouvelle bière à la Wiesn, que la Franziskaner-Leistbrauerei avait déjà brassée dans le style viennois au mois de mars : la Märzen. La bière, de couleur claire pour l'époque, était beaucoup plus forte avec 16 % de densité primitive de moût et aussi plus chère, mais elle est devenue la bière classique de l'Oktoberfest.

L'ère de l'architecture des tentes à bières, façonne de manière décisive l'entreprise familiale cette année. Michael Ier reprend la "Schützen-Wirth" et dispose d'une magnifique salle des fêtes conçue par l'architecte vedette de Munich de l'époque, Gabriel von Seidl.

Celui-ci offre déjà 1 500 places et est situé à l'écart du Wirtsbudenring. Cet emplacement est toujours détenu par la famille aujourd'hui, à la cinquième génération.
La mise en bouteille du premier tonneau de la délicieuse bière Wiesn a toujours lieu le samedi précédant l'avant-dernier dimanche de septembre.

Traditionnellement, le premier jour de l'Oktoberfest, le premier fût de Wiesn est perçé par le Maire de la ville à 12 heures précises, peut-être avec seulement deux ou trois coups de marteaux, selon son habileté, avant qu'il n'autorise officiellement la mise en bière dans toutes les tentes avec la célèbre exclamation «O'zapft is!». La tente Schottenhamel est devenue une institution mondialement connue grâce au légendaire maire de Munich, Thomas Wimmer, à qui il aura fallu 19 coups de marteau pour réussir à percer le tonneau et autoriser le début de l'Oktoberfest de 1950.

Avec cet acte officiel "le plus important" en tant que dirigeant de la ville de Munich, le célèbre et populaire Wimmer Damerl a fait de la tente Schottenhamel le lieu officiel de la Wiesn, ce qui est resté le cas jusqu'à ce jour.
Les politiciens, les célébrités et la scène munichoise se retrouvent dans la salle des fêtes de Schottenhamel à l'heure de Wiesn.

Mais les fraternités étudiantes traditionnelles ont aussi leur place permanente dans les boxs ç l'intérieur de la tente.
Le public est considéré comme jeune et aime se retrouver ensuite dans la vie nocturne de Munich.

La première Mass est toujours donné au Premier ministre bavarois, et il y a donc toujours de nombreux membres du gouvernement du Land dans la tente.
Celui qui obtient l'une des premières chopes d'un litre servie du tonneau à peine perçé et qui est autorisé à trinquer à «un bon Wiesn» avec le maire, est déjà quelqu'un à Munich.


En termes d'ambiance et de style, la Schottenhamel Festhalle ressemble à une ferme accueillante où vous pouvez dîner, boire et faire la fête avec délice.

Et musicalement, le groupe Schwarzfischer est le groupe le plus ancien de l'Oktoberfest. "Traditionnel et moderne", telle est la devise du chef d'orchestre Christian Sachs et de ses musiciens.
Ainsi, on peut apprécier la musique bavaroise jouée au Mittagswies'n, tandis que le soir, les tubes de la fête mettent la salle des fêtes aux fourneaux. Une garantie pour des heures inoubliables au Schottenhamel.

En 2019, les musiciens célébreront les "70 ans de la Kapelle Schwarzfischer à Schottenhamel".

 

 

                        Les coutumes et traditions de l'Oktoberfest

 

C'est en 1950 que la tradition des 12 coups de canon et du perçage du fût par le maire de Munich fût adoptée. Et si le perçage du fût de bière de l'Oktoberfest se passe traditionnellement dans la Schottenhammel c'est parce que le maire de Munich de l'époque, Thomas Wimmer, qui selon la légende était très pressé car il devait ouvrir une messe à Theresienhöhe peu avant midi le premier jour de l'ouverture de l'Oktoberfest, a simplement pris le chemin le plus court pour entrer dans une tente : cette tente était la Schottenhamel. Il est difficile de dire si cela s'est réellement passé ainsi cependant, il lui aura fallu 19 coups pour réussir la mise en perce du tonneau. La première Mass est toujours servie au Ministre-Président bavarois.

Dans les cérémonies d'ouverture de l'Oktoberfest, on retrouve aussi le défilé, démarrant le samedi matin depuis la Sonnenstrasse. Il est mené par une jeune fille déguisée en moine, le Münchner Kindl, symbole de la ville, et par le maire en fonction. On trouve dans ce défilé de magnifiques attelages tirant des chariots portant des tonneaux (vides de nos jours) aux couleurs de chaque brasserie, ainsi que des chariots dans lesquels se trouvent les serveurs et brasseurs allant officier pour deux semaines. Parfois, des orchestres de Guggenmusik défilent également.

 

Une tradition typique des Alpes allemandes et de Bavière est revenue à la mode depuis les années 2000, il s'agit des Lederhosen pour les hommes et des Dirndl pour les femmes. Les culottes en cuir assorties d'une chemise à carreaux bleues et blanches en général, d'un chapeau avec une plume de faisan, et des chaussettes en laines. Et pour les femmes, al robe traditionnelle, le Dirndl, dont la position du nœud autour de la hanche indique la situation amoureuse.

 

Et pour savoir les dates de l'Okotberfest sans jamais se tromper et sans regarder sur internet, c'est plutôt facile. L'Oktoberfest ne dure que du 1er samedi de la 2nde quinzaine de Septembre pour se terminer le 1er dimanche d'Octobre, sauf si celui-ci tombe le 1er ou le 2, alors l'Oktoberfest termine le 3. Par exemple pour 2021, elle aurait du se passer du 18 septembre au 3 octobre.