Paulaner

Paulaner

La réputation des bières de monastère Paulaner n'est plus à faire. Que ce soit pour l'Oktoberfest ou pour soutenir les matchs de foot du FC Bayern, il y a toujours une raison de déguster une Hefe-Weissbier Naturtrüb, une Salvator ou même un Spezi.

Forte de tradition et typiquement munichoise, dont elle est la plus grande brasserie, Paulaner est aussi la première brasserie au monde à avoir fait de la bière de blé sans alcool et plus tard la première bière sans alcool brassée.

Toutes les bières de la brasserie sont des bières pur malt, orge et blé, brassées selon la loi de la pureté de la bière, au houblon d'Hallertau (Bavière) soigneusement sélectionné.

Paulaner est aussi signe de convivialité et de fraternité, et en tant qu'institution de Bavière, c'est tout naturellement que les deux marques traditionnelles de Munich, que sont Paulaner et le FC Bayern, célèbrent ensemble les buts, les titres et les triomphes. À tel point que dans l'Allianz Arena de Munich  les fans peuvent honorer le FC Bayern München dans les fameux verres Paulaner de 3 litres.

En dehors des matchs de foot, il est tout à fait possible d'apprécier une bière dans le Paulaner Biergarten. Qui est plus qu'un lieu, c'est une attitude face à la vie. Le Biergarten fait partie intégrante de la tradition bavaroise depuis plus de 200 ans et est l'incarnation même de la convivialité, et de la Gemütlichkeit; ce concept de confort, d'atmosphère et d'environnement chaleureux, qui procure une impression de bien-être.

Que ce soit celui de Munich ou de Shanghai, il est synonyme de plaisir et de convivialité, de tradition et d'amitié. Naturel, informel, décontracté. En bref, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ici et la Bavière est à son apogée, même si de nombreux Biergarten Paulaner se trouvent en dehors des frontières blanches et bleues du Land.

Et dernier mais pas des moindres, Paulaner est le symbole de l'Oktoberfest depuis 1895, le Paulaner Festzelt, la tente Paulaner de l'Oktoberfest, est un lieu de rencontre pour les jeunes et les moins jeunes. Les habitués de Munich, les célébrités et les invités du monde entier y apprécient l'hospitalité, l'excellente cuisine, le service courtois et, bien sûr, la bière numéro un de l'Oktoberfest – la Paulaner Hefe Weisse Naturtrüb.

Le Paulaner Festzelt fait partie intégrante de la Wiesn depuis 1895. La tour Paulaner est le motif de photo le plus populaire auprès des visiteurs de la Wiesn, après la grande roue, et constitue pratiquement le point de repère de l'Oktoberfest.

Dans la tente du festival, lumineuse et conviviale, les invités de tous les sièges ont une vue dégagée sur la scène et le Maßkrug illuminé qui la surplombe.

La bière Paulaner Oktoberfest est la bière d'Oktoberfest la plus populaire d'Allemagne. Elle est servie dans le Paulaner Festzelt par un pipeline à bière, à une vitesse pouvant atteindre 15 Maß (1 litre par Maß) par minute et par tireuse.

Et dehors, dans le jardin ensoleillé du Paulaner, vous pourrez profiter de l'été indien typique de Munich. Grâce à son exposition sud, ce Biergarten est l'un des plus beaux de toute la Wiesn.

L'histoire de la brasserie Paulaner remonte au 17ème siècle, quand les moines du monastère munichois de Neudeck ob der Au brassent une bière forte, la Paulaner Salvator, conformément à la loi de la pureté de la bière de 1516.

Ce qu'ils ne boivent pas est donné aux pauvres ou vendu dans la taverne du monastère.
Après que de plus en plus de Munichois aient commencé à boire cette bière, le 24 février 1634, les brasseurs bourgeois de Munich se sont plaints de la concurrence du monastère  au conseil municipal. Cette lettre est considérée comme le premier document de la brasserie Paulaner et, à ce jour, comme la date de la fondation de la brasserie. Certaines restrictions s'imposent aux moines Pauliens.

Puis, depuis 1751, les moines pauliens sont officiellement autorisés à servir de la bière le jour de leur saint patron.

En remerciement, ils invitent l'électeur bavarois à se joindre à eux pour la première gorgée de Salvator. Une coutume qui perdure encore aujourd'hui, lorsque le directeur de la brasserie Paulaner présente la première masse (ces pintes de 1 litre) de Salvator au ministre-président de Bavière au début de l'Oktoberfest.

Et c'est en 1780 que la première bière est servie sans restriction, quelques années seulement après l'arrivée du moine Valentin Stephan en 1773, encore appelé Bruder Barnabas, en tant que maître brasseur, qui pose de nouveaux jalons en matière de goût et de qualité grâce à son art novateur du brassage.

D'ailleurs, sa recette de l'époque est toujours la base de la Paulaner Salvator d'aujourd'hui.

En 1806, Franz Xaver Zacherl reprend la brasserie des moines après la sécularisation en Allemagne, la modernise et l'agrandit.

Dorénavant, dans la langue populaire on parle tout autant de la brasserie «Zacherlbrau».

En 1818, les premières tentes ont été installées à la Wiesn, la pelouse où se passe l'Oktoberfest, et Paulaner a rapidement obtenu une licence pour servir de la bière.

Huit ans plus tôt, une grande course de chevaux y avait été organisée lorsque l'héritier du trône Ludiwg 1 épouse la princesse Theresa de Saxe-Hildburghausen. Ce qui était alors les prémisces du plus grand festival de bière au monde.

En 1881, la brasserie Paulaner suit l'évolution du temps et utilise de nouvelles technologies. L'une des premières machines à glace de Carl von Linde est utilisée. À partir de là, il devient possible de brasser toute l'année. En effet, il était interdit de brasser pendant les saisons chaudes pour deux raisons, contre les risques d'incendie et parce que même si on en connaissait pas encore la nature, la levure est plus efficace dans des températures comprises entre 10 et 20°C maximum. 

En 1944, après un bombardement, la brasserie Paulaner est en grande partie détruite. Il faudra attendre 1950 pour la voir être reconstruite dans son entièreté.

En 1979, la famille Schorghuber devient l'actionnaire majoritaire de la brasserie Paulaner. Et jusqu'à ce jour, la majorité de Paulaner appartient à cette famille d'entrepreneurs munichois.

En 1986, Paulaner brasse la Waitzinger Weisse, la première bière de blé sans alcool au monde, la Hefe-Weissbier Alkoholfrei d'aujourd'hui.

1987, une autre innovation : la Thomasbrau Alkoholfrei est l'une des premières bières sans alcool à être brassées sous fermentation, l'actuelle Münchner Alkoholfrei originale.

1989, Paulaner Brauhaus GmbH ouvre la première brasserie sur la Kapuzinerplatz de Munich en tant que société mère des Paulaner Gaststatten (des hotels typiques de la culture allemande qui ont leur propre restaurant et  généralement aussi un Biergarten), avec sa propre brasserie.

Bientôt d'autres brasseries et Biergarten suivent, notamment à Beijing, Shanghai, Singapour et St Petersbourg.

Depuis de nombreuses années, les fans du FC Bayern célèbrent les buts, les titres et les triomphes des champions allemands avec Paulaner.

Qu'est-ce qui appartient aux titres du FC Bayern autant que la couronne de mousse appartient à une Paulaner Weißbier fraîche et sans alcool ? La douche à la Weissbier après avoir remporté le championnat d'Allemagne. Stars et entraîneurs, fans et représentants de la presse mondiale attendent fébrilement ce moment fort en émotions chaque saison.
En 2019, Paulaner a invité 2 500 fans à la Fan Fest qui suit la célébration du championnat. Avec leurs stars, ils ont célébré le septième championna
9 résultats
Verre Maas
€9,00